Logo Fair agence web
/
19 Rue Dobrée 44100 Nantes
02 85 52 84 04
/

10 tendances web et numérique pour l’année 2015

Consommation 2015 : un grand pas vers la connectivité

Comme chaque année, l’arrivée des fêtes est l’occasion pour de nombreuses sociétés de s’essayer à l’analyse prédictive et de présenter leurs grandes idées sur les tendances à venir.

Selon une étude Ericsson ConsumerLab, dix tendances vont nettement se développer entre 2015 et 2020. Les voici en infographie.

Une première tendance dédiée au streaming

En 2011, 83 % des consommateurs regardaient de nombreuses fois par semaine la télévision et seuls 61 % utilisaient la vidéo à la demande.
Ce comportement change, constate l’observatoire. Aujourd’hui, les trois quarts des téléspectateurs regardent des vidéos à la demande (VOD).
Et 2015 sera une année historique dans la mesure où nous allons regarder plus souvent du contenu en streaming que la télévision dite « classique ».

Domotique : la maison connectée et utile

Seconde tendance déterminée par Ericsson, la domotique devrait s’imposer aux consommateurs. Les services liés à la maison connectée pourraient ainsi se démocratiser. La moitié des consommateurs aimeraient notamment s’équiper de détecteurs les alertant en cas d’incident électrique, fuite d’eau, etc. On peut envisager de recevoir sur son smartphone des indications sur d’éventuels changements de température du frigo ou lorsqu’un membre du foyer rentre ou sort.

Le paiement : virtualisation du portefeuille

En terme de paiement, l’utilisation des smartphones semble enfin s’imposer dans l’esprit des consommateurs. Si la carte bancaire a encore de beaux jours devant elle, 48 % des consommateurs se verraient plutôt utiliser leur smartphone pour payer.
80 % des utilisateurs de smartphones pensent que leurs appareils mobiles remplaceront leurs portefeuilles d’ici 2020.
Un modèle porté par les géants du Web, Google et Apple en tête.

Communiquer et partager par la pensée

40 % des consommateurs aimeraient bien pouvoir utiliser des vêtements et/ou accessoires connectés qui puissent directement transmettre leurs pensées/émotions aux autres.
Les deux tiers pensent même que cela sera courant en 2020… Si les objets connectés sont actuellement en passe de se démocratiser, ils vont avant tout favoriser le partage de l’information, mais sont loin d’entamer une révolution en termes de lecture des pensées.

Protéger ses informations personnelles

Dans le secteur des nouvelles technologies, la récupération des données est un peu le nerf de la guerre. Les consommateurs en ont de plus en plus conscience et aimeraient bien protéger plus efficacement les leurs. Et pour commencer, 47 % préféreraient que leurs informations personnelles ne soient pas transmises de manière automatique et inévitable lors des paiements électroniques. L’avenir appartient donc aux programmes de cryptage et de sécurité des données.

Une population hyper connectée en temps réel

Comprendre par-là « informés en temps réel » de tout ce qui est trafic sur les routes, consommation énergétique, qualité de l’eau, de l’air, présence de centres de recyclages, etc.
En somme, 70 % des consommateurs estiment que ce genre d’application leur permettrait d’adopter un comportement plus écologique et économique.

La santé connectée et espérance de vie

Ericsson touche du doigt une tendance qui pourrait effectivement évoluer en 2015, mais n’est pas près d’exploser. Il s’agit de l’allongement de la durée de vie des consommateurs, désormais équipés d’assistant mobile, tracker d’activité et autres outils de suivi. Sur ce thème, Google est particulièrement investi dans cette problématique à l’augmentation de l’espérance de vie à coup de recherches médicales, de biotechnologie et de la cybernétique.

Une économie connectée et partagée

Partager son vélo, louer sa voiture, prêter son appartement en échange de celui de quelqu’un d’autre, etc.
Autant de nouvelles façons de consommer qui permettent de faire des économies.
Et la moitié des utilisateurs de smartphones estiment que l’économie de partage va se développer de plus en plus. Une sorte de troc connecté en somme.

Les robots ménagers pour nous assister

Se soustraire aux corvées les plus ingrates et consacrer son temps libre à des activités plus gratifiantes que la lessive, le ménage…
D’ici 2020, quasiment tout le monde aura au moins un robot ménager, estime l’étude. Certaines pousseraient même le vice jusqu’à investir dans un robot capable de leur tenir compagnie

Les enfants hyper connectés au quotidien

Pour les plus jeunes, internet fait partie intégrante du monde et de leur environnement.
En effet, 46 % des personnes interrogées sont persuadées que les bébés nés avec les tablettes s’attendront en grandissant à ce que tous les objets soient connectés entre eux.

Evaluations Google
4.9
Basé sur 41 avis

Vous avez un projet web ?
Écrivez nous ou contactez nous au 02 85 52 84 04

Équipe Agence Fair
Vous pouvez nous contacter par téléphone au 02 85 52 84 04 ou nous envoyer votre demande via le formulaire ci-dessous. Un consultant vous répondra sous 48h.
Envoyer
error: Content is protected !!
elit. massa felis lectus id ipsum luctus efficitur.